Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 15:26

Voilà sur quoi je viens de tomber en surfant.


Allez, voici la liste:


billets_euros.jpg

 

1. Etre autonome financièrement

Dépendre de son mari c’était bien il y a 60 ans quand les femmes avaient le choix entre rester à la maison pour élever les enfants et… rester à la maison pour élever les enfants. Depuis, le deuxième sexe a obtenu le droit de vote (1945) et même celui d’ouvrir un compte en banque (1965) ! Il serait donc fort dommage de ne pas user voire abuser de cette prérogative, ne serait-ce que pour assurer ses arrières au cas où. Une femme avertie en vaut deux.

 

2. Assumer ses désirs sexuels

Au même titre que les femmes ont d’autres ambitions que rester à la maison pour élever les enfants, elles ont soupé d’écarter les jambes le temps que Môssieur fasse sa petite affaire. 97% d’entre elles reconnaissent en effet que le désir occupe une place importante dans leur sexualité. Une statistique réjouissante, à condition bien sûr de se risquer à en parler à son partenaire. N’oubliez pas que la vraie maturité sexuelle c’est d’oser assumer ses envies… Et refuser ce qu’on ne veut pas faire.

 

3. Enfiler un préservatif

Assumer ses désirs sexuels c’est bien, se protéger pendant ses ébats, c’est mieux. Il n’y a d’ailleurs rien de plus excitant qu’une femme qui enfile avec dextérité un préservatif (a fortiori quand la prouesse est réalisée sans les mains). Pour être sûre d’assurer le jour J, il suffit de s’enfermer avec une banane et de s’exercer : 1. On ouvre délicatement l’emballage pour ne pas abîmer le latex. 2. On pince le réservoir pour en chasser l’air et éviter que la capote ne craque pendant l’acte. 3. On déplie lentement le long du membre turgescent de son partenaire (ou de la banane). Quand c’est dans la poche, on passe au préservatif féminin…

 

4. Faire un massage cardiaque

Si Marguerite Steinheil, maîtresse de Félix Faure, avait su pratiquer les massages cardiaques, ce Président de la IIIème République ne serait peut-être pas mort « d’avoir trop sacrifié à Venus. »  Pour éviter de se retrouver dans une situation aussi inconfortable (personne ne souhaite retrouver son amant six pieds sous terre après l’avoir envoyé au 7ème ciel), il est plus prudent d’apprendre à faire une bonne compression thoracique. De nombreux organismes et associations agréés proposent des formations au secourisme. Oui, le bouche-à-bouche est aussi au programme…

 

5. Aimer son corps

« Tu ne trouves pas que j’ai grossi ? », « Ma poitrine est trop petite », « J’ai de la cellulite »… La gent féminine porte un regard très critique sur son corps. Une attitude qui a le don d’agacer fortement ces messieurs. Qu’on se le disent une bonne fois pour toute : Il n’y a rien de plus séduisant qu’une femme qui assume son apparence et vit en harmonie avec ses kilos. Le reste, c’est de la littérature. A bonne entendeuse…

 

6. Être seule plutôt que mal accompagnée

« Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction » affirmait Antoine de Saint Exupéry. S’il passe son temps les yeux rivés sur l’écran plasma sans jamais loucher du côté de votre décolleté, c’est peut-être le moment de l’inviter à aller voir ailleurs ? Un dicton populaire plein de sagesse rappelle qu’il vaut mieux être seule que mal accompagnée…

 

7. Voyager léger

« Un pull s’il fait froid, un caraco s’il fait tiède, un string s’il fait chaud »… A ce rythme là ce n’est pas d’une valise dont vous allez avoir besoin mais d’un semi-remorque. Obligez-vous à voyager léger, ne serait-ce que pour avoir le plaisir de revenir avec des bagages pleins à craquer de nouveaux vêtements !

 

8. Faire un dépistage du cancer du sein

On ne le répétera jamais assez : Montrez vos seins ! Mais pas à n’importe qui : à des professionnels de santé (médecin traitant ou gynécologue). S’il est conseillé de se faire palper régulièrement la poitrine à partir de 35 ans, il est fortement recommandé de se faire prescrire dès 50 ans une mammographie tous les deux ans minimum. Grâce à cette technique, 50% des cancers du sein sont désormais dépistés au stade de petite tumeur, contre 15% en 1980. Mieux vaut prévenir que guérir, c’est bien connu.

 

9. Garder son sang froid

La vie est pleine de petites surprises plus ou moins agréables : découvrir une paire de chaussettes sales derrière un coussin de canapé, retrouver une belle éraflure sur la portière de sa voiture, rater un avion… Pas toujours facile dans ces situations de conserver son calme. C’est pourtant indispensable ! Il n’y a rien de plus agaçant qu’une hystérique qui monte dans les aigus à mesure qu’elle perd son sang-froid.

 

10. Dire non !

Autant il y a des ‘non’ qui veulent dire ‘oui’, autant il y a des ‘non’ qui portent bien leur nom. Point de négociation possible pour les seconds, respect de soi oblige. Si néanmoins prononcer ce mot de trois lettres vous pose problème, entrainez-vous avec un membre conciliant de votre entourage. Votre chat par exemple. Augmentez le niveau de difficulté à mesure que vous progressez. Vos ‘oui’ n’en seront que plus précieux…

 

J'en 6 sur 10 et vous ?

 

Source:Sandra Franrenet © Pampa Presse


Partager cet article

Repost 0
Published by nimportenaouak - dans Psycho
commenter cet article

commentaires

April 09/12/2011 15:44

j'ai fait 5 aussi !

Aurélie 05/12/2011 19:02

Pratiquement pareil! Je suis bien accompagnée, c'est sûr!

nimportenaouak 05/12/2011 21:01



J'en suis sure aussi ! 



fraisette 05/12/2011 16:42

j'en fais 5/10 al moyenne

nimportenaouak 05/12/2011 21:00



C'est bien la moyenne 



Présentation

  • : Le blog de Nimportenaouak
  • Le blog de Nimportenaouak
  • : Un peu de tout, de rien, un zeste d'humour, d'humeur, bref: du nimportenaouak... mais toujours 100% vrai !!
  • Contact

Recherche

Catégories