Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 09:09

Voilà ce que j'ai trouvé sur le portail de Yahoo: qu'en pensez-vous...?

 

Gaston-Lagaffe--au-bureau-je-suis-indispensable.jpg

 

A force de passer plus de temps au travail que chez vous, vous avez parfois l’impression d’être comme à la maison une fois au bureau. Pourtant, ici plus qu’ailleurs, il y a des règles à respecter, et des choses à ne pas dire…

« Ce n’est pas à moi de faire ça »

Dans tout milieu professionnel, il y a une règle simple : Soyez gentil. Outre le fait de donner une bonne image de vous aux autres, cela permet aussi de ne pas mettre trop en avant votre côté solo et de démontrer que vous êtes capable de fonctionner en équipe. Ainsi, vous pourrez vous aussi compter sur les autres le moment venu. Si on vous demande quelque chose qui ne fait pas partie de vos fonctions, aidez la personne à trouver une solution : quelques minutes de votre temps contre la sympathie d’un collègue, vous serez gagnant au final.

« %#@hh ! »

A la maison, vous avez le droit de passer votre temps à prononcer les pires jurons de votre vocabulaire. Au boulot, cela vous fera simplement passer pour quelqu’un de vulgaire et risque de vous desservir auprès de votre hiérarchie, surtout si elle est plus âgée et plus conventionnelle. Soyez attentif aux gens qui vous entourent et adaptez-vous !

« Merci poulette ! »

Entre copines, passe encore, mais si un homme appelle sa collègue « poulette » ou « chaton », ou encore « poupée », alors là, c’est carrément un carton rouge ! En effet, connaissez-vous une façon plus sexiste de vous adresser à une personne qui travaille avec vous ? Appelleriez-vous votre patron poulette ? Bien sûr que non, car c’est un manque de respect.

« Je n’ai pas le temps »

Si un collègue vous demande de l’aide, ne l’envoyez pas la chercher ailleurs avant d’avoir écouté ce dont il a besoin. Sans faire des priorités des autres votre propre priorité, vous pouvez tout de même envisager la possibilité de mettre en pause votre travail pour rendre service. Prenez le temps d’écouter !

« Comme tu veux »

Vous avez été embauché pour vos compétences et les capacités de votre cerveau à produire des avis, non ? Alors cela ne sert à rien de vous retrancher chaque fois derrière les décisions des autres. Non seulement vous passez pour quelqu’un qui ne sait pas s’affirmer, mais en plus, vous laissez aux autres la possibilité de briller davantage et de vous voler la vedette. A moins que votre patron se moque vraiment de savoir ce que vous pouvez penser, affirmez-vous ! Même s’il s’agit d’exprimer un désaccord.

« Tu veux un secret ? »

Les secrets sont faits pour rester des secrets, sinon, ils n’en sont plus. Il y a une frontière entre ce que vous pourriez confier à votre meilleur ami de la vie de tous les jours, et ceux que vous pouvez raconter à votre meilleur ami du travail. Veillez à garder des limites claires, cela vous permettra d’éviter de créer inutilement des situations compliquées à gérer.

Partager cet article

Repost 0
Published by nimportenaouak - dans Psycho
commenter cet article

commentaires

Tom 11/10/2013 16:13

Le paragraphe "merci poulette!" me rappelle mon ancien patron qui appelait toutes les femmes de l'entreprise "trésor" ou "mon petit", qu'elles aient 20 ou 50 ans...il était presque du genre à
demander à ce qu'on vienne lui arroser sa plante verte comme dans le film "promotion canapé" et on peut dire qu'il n'était pas vraiment populaire :D

nimportenaouak 11/10/2013 22:14



Je n'aimerais pas que l'on m'appelle comme ca au travail, normal qu'il n'etait pas populaire...



Perli Popette 12/09/2013 10:53

Alors, il m'arrive de dire je n'ai pas le temps mais en règle générale c'est quand je suis vraiment débordée et mes collègues savent qu'il peuvent compter sur moi alors ils ne m'en veulent pas
quand je leur dis que je ne peux vraiment pas les aider.
Un "Pu...." ou un "M...." sortent de temps en temps de ma bouche surtout quand l'ordi plante ou de je me suis plantée, mais jamais en réunion ou devant mon chef.
Les secrets... non, sauf si c'est radio moquette qui les diffuse.
"comme tu veux", ça m'arrive de le dire mais juste avec ma collègue directe quand on décide de se partager une charge de travail.
En fait, je pense que cela dépend vraiment du travail que l'on fait et de l'environnement dans lequel on évolue.

nimportenaouak 12/09/2013 22:19



Je suis d'accord, j'aime bien ces articles pour être conforme, mais tout dépend du travail, des personnes, du contexte...



Présentation

  • : Le blog de Nimportenaouak
  • Le blog de Nimportenaouak
  • : Un peu de tout, de rien, un zeste d'humour, d'humeur, bref: du nimportenaouak... mais toujours 100% vrai !!
  • Contact

Recherche

Catégories