Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 15:14

Entre les tétées, les angoisses nocturnes et les pleurs, un nouveau-né va tout simplement dévorer votre temps de sommeil.

Si la naissance d’un enfant est toujours une bonne nouvelle, il apporte certains bouleversements dont on parle moins, peut-être pour ne pas décourager les futurs parents. En effet on cherche toujours à présenter les choses sous leur meilleur aspect : « c’est un moment merveilleux », « vous allez le voir grandir tous les jours », etc. Mais ce qu’on ne vous dit pas toujours ou très subrepticement c’est que la première année de votre enfant va vous coûter très cher en sommeil et que vos journées vont rapidement vous sembler très longues. Après les nausées, voici venu le temps de l’insomnie…

Le compte de vos heures perdues

Une étude récente menée en Grande-Bretagne a mesuré avec précision la perte de sommeil qu’entraine l’arrivée d’un nouveau né. Le calcul est des plus précis : les parents ne dorment en moyenne que 5,1 heure par nuit, donc 2,9 heures de moins que les 8 heures requises. Cela équivaut donc à 20,3 heures de moins par semaines et 1 056 heures de sommeil perdues au cours d’une année. L’étude a été menée auprès de 1800 personnes mariées qui ont tout de même trouvée l’énergie de répondre aux responsables de l’étude.

Des insomnies aux causes variées

Pour les personnes interrogées, les réveils nocturnes sont dus pour 62% aux tétées nocturnes et pour 57% aux pleurs du bébé. 45% citent également leur inquiétude pour leur enfant et enfin 34% finissent par développer une insomnie ou des troubles du sommeil du fait de ces interruptions répétées. Après cela il faudra trouver la force de sourire pour les photos de famille et raconter à tous vos proches que « non vraiment, on vit un moment merveilleux ». Une fois qu’ils sauront que vous leur avez menti, il sera trop tard. En même temps cela va vous préparer pour la suite.

Veiller à deux, c’est tellement mieux !

Cette étude ne s’est en revanche pas attardée sur le reste des activités que votre progéniture ne manquera pas de vous imposer : réunion de parents d’élèves, spectacles de fin d’année, jouer à la marchande, aux billes… Pour chaque moment merveilleux il y aura des moments… dont vous parlerez moins à vos proches. Bonne nouvelle toutefois dans ce paysage pour le moins angoissant, à la différence des insomnies de grossesse, ces coupures de sommeil peuvent parfaitement être partagées. Messieurs, à vous de jouer !

 

Source:Yahoo !

 

 

sommeil-bebe-la-nuit

Source photo: La vie facile avec mon enfant

Partager cet article

Repost 0
Published by nimportenaouak - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Rachel 03/10/2013 10:37

Ce qui me rassure c'est que je dors déjà 4 à 5h par nuit seulement, donc je serai je pense bien rodée le jour ou je mettrai au monde mon premier enfant ;)

nimportenaouak 11/10/2013 22:13



Ah oui, effectivement, 4h ou 5h...il me faut au moins 8h pour que je sois au top



Présentation

  • : Le blog de Nimportenaouak
  • Le blog de Nimportenaouak
  • : Un peu de tout, de rien, un zeste d'humour, d'humeur, bref: du nimportenaouak... mais toujours 100% vrai !!
  • Contact

Recherche

Catégories